Les divers cycles du sommeil

Line picture

Notre sommeil est essentiel et est divisé en plusieurs cycles. Analysons les en détail!

Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. En effet, d’après les calculs, une personne consacre au total entre 25 et 27 ans au sommeil. Celui-ci est réglé par le rythme circadien (24 heures) et correspond généralement à 7 ou 8 heures de cette horloge biologique. Ensuite, lorsque l’on dort, le sommeil est à son tour divisé en plusieurs cycles. Focus sur les différents cycles du sommeil.

Le sommeil : rappel et importance

Le sommeil est tout simplement le contraire de la veille. C’est un état où le corps reste inactif et se relâche, où l’on perd totalement la vigilance et partiellement la conscience. Cet état de repos s’accompagne du ralentissement de certaines fonctions comme la respiration et la fréquence cardiaque.

Le sommeil compte parmi les principaux besoins fondamentaux de l’Homme et il demeure indispensable à la santé. Il participe en effet aux différentes fonctions suivantes :

  • Récupération physique après une journée d’activité ;
  • Régénération des cellules du cerveau pour favoriser la mémoire et améliorer l’apprentissage ;
  • Régénération des tissus musculaires ;
  • Renforcement des défenses immunitaires ;
  • Prévention des risques de différentes pathologies comme le diabète, l’obésité, les maladies cardiovasculaires ou encore le cancer.

Par ailleurs, après une bonne nuit de sommeil, la bonne humeur répond présente au réveil.

Le sommeil est essentiel
Le sommeil est essentiel

Les divers cycles du sommeil

Il convient de souligner qu’entre le sommeil et le réveil, le corps ne reste pas inactif à 100 %. Pour illustrer cela, il y a le fait de s’endormir sur le dos et se réveiller le lendemain sur le côté. Le dormeur n’a donc pas été inerte tout au long de la nuit, car il a manifestement bougé.

En fait, le sommeil se divise en 4 à 6 cycles successifs d’environ 90 minutes chacun. Ces cycles alternent une inactivité du cerveau avec une autre période d’activité cérébrale intense ou modérée. Cependant, comme cela se passe durant le sommeil, le dormeur n’en est forcément pas toujours conscient.

Trois grandes phases composent le cycle du sommeil.

Le sommeil lent léger

Le premier stade du sommeil est la phase éveil-endormissement. C’est lorsque la personne s’allonge sur le lit, ferme les yeux et se laisse entraîner doucement dans les bras de Morphée.

Quelques minutes après vient le second stade : le dormeur se trouve dans un sommeil lent léger. Sa respiration s’apaise et il dort. Cependant, durant ce cycle, un rien peut le réveiller. Pour trouver le sommeil, il reste donc très important de se mettre dans des conditions optimales, à savoir le silence et l’obscurité.

Le sommeil lent profond

Le troisième stade arrive une vingtaine de minutes après le sommeil léger. C’est le sommeil lent profond. Pendant cette phase, la personne dort pratiquement d’un sommeil de plomb. Autrement dit, il s’avère difficile de réveiller une personne dans un sommeil profond, car c’est le stade où son cerveau semble le moins sensible aux stimuli. Ce cycle de sommeil correspond à 20 ou 25 % du temps total dédié à l’endormissement, soit environ 1 h 40. Le sommeil profond constitue notamment le moment où l’organisme récupère de la journée.

Le sommeil paradoxal

Ce stade correspond au moment des rêves intenses. C’est une phase durant laquelle le cerveau devient hyperactif comme lorsque le dormeur est éveillé. D’ailleurs, ce facteur explique pourquoi on l’appelle le sommeil paradoxal : il rassemble un état d’inactivité du dormeur avec une forte activité cérébrale. Cette phase survient généralement vers la fin du cycle du sommeil. Raison pour laquelle une personne peut se souvenir de ses rêves au réveil.

Il est facile de connaître si un dormeur se trouve en plein sommeil paradoxal :

  • Il présente de forts mouvements oculaires derrière ses paupières fermées,
  • Il peut bouger dans son sommeil et parfois, la personne peut même parler.

Parfois, chez les hommes, comme il s’agit d’un stade qui s’apparente à peu près à l’éveil, on peut constater une érection.

Le cycle du sommeil se divise ainsi en deux parties distinctes. La première moitié comprend un sommeil lent et profond tandis que la seconde moitié représente une alternance entre un sommeil paradoxal et un sommeil léger.

Il existe différents cycles du sommeil
Il existe différents cycles du sommeil

Comment optimiser son sommeil ?

Pour profiter d’un sommeil réparateur, il est important de compléter les horaires de sommeil nécessaires, soit 7 à 8 heures par jour. Cependant, aujourd’hui, chez de nombreuses personnes, cet état physiologique est perturbé, ce qui altère alors leur qualité de vie.

Ainsi, pour profiter d’un sommeil optimal, voici quelques astuces simples à intégrer au quotidien :

  • Instaurer des heures de sommeil fixes ;
  • Limiter les écrans avant de dormir ;
  • Éviter les stimulants en soirée ;
  • Éviter de pratiquer des activités sportives intenses en soirée ;
  • Favoriser l’ambiance de la chambre ;
  • Ne pas manger trop lourd ou trop léger le soir ;
  • Pratiquer des activités relaxantes pour préparer le corps au repos ;

En outre, selon différentes études, il est possible d’utiliser du CBD pour dormir. Cela peut être sous forme d’huile de massage ou encore de tisane. Le CBD agit sur le cycle du sommeil et permettrait de s’endormir plus facilement, mais aussi de dormir plus longtemps. Il favoriserait notamment le sommeil lent profond.


Nos derniers articles

Line picture