Plantes produisant des cannabinoïdes

Line picture

La plante de cannabis n'est pas la seule à produire des cannabinoïdes! Passons en revue les autres plantes productrices de cannabinoïdes

Isolés dans les années 60 par le Pr. Raphael Mechoulam, chercheur israélien, les cannabinoïdes des plantes ou phytocannabinoïdes (principalement ceux du cannabis) auraient des effets scientifiquement prouvés. Notamment le CBD, une substance non psychoactive, contrairement au THC.

Les cannabinoïdes, c’est quoi ?

Les cannabinoïdes sont des composés chimiques qui agissent sur l’organisme par l’intermédiaire du système endocannabinoïde, composé de récepteurs cannabinoïdes (CB1 et CB2) et de ligands endogènes (des substances neurochimiques endogènes).

Les CB1 et les CB2 ont pour rôle de réguler l’homéostasie, l’équilibre de toutes les fonctions de l’organisme.

  • Les récepteurs CB1 sont présents dans les cellules du système nerveux central et périphérique, autant dans les celles nerveuses que les cellules gliales.
  • Quant aux récepteurs CB2, ils sont présents dans les cellules du système immunitaire.
Différents types de cannabinoïdes

Les différents types de cannabinoïdes

Il existe trois types de cannabinoïdes :

  • les cannabinoïdes végétaux ou cannabinoïdes des plantes ou phytocannabinoïdes ;
  • les cannabinoïdes endogènes ;
  • les cannabinoïdes de synthèse.

Les cannabinoïdes des plantes ou phytocannabinoïdes

Les plus connus sont les THC (tétrahydrocannibol) et le CBD (cannabidiol), des composés actifs que l’on trouve en grand nombre dans le cannabis et certaines plantes. Ils font actuellement l’objet d’études scientifiques pour prouver leurs vertus scientifiques, notamment le CBD.

À noter que les phytocannabinoïdes présents sur la tête fraîche de la plante (encore sur la plante ou qui vient d’être coupée) sont des substances non psychoactives (elles ne font ressentir aucun effet). On les appelle des THCA et des CBDA. C’est au cours de la décarboxylation (séchage ou chauffage de la tête de la plante) que les substances deviennent actives.

Les cannabinoïdes endogènes

Également appelés endocannabinoïdes, ils sont générés par l’organisme humain et celui de certains animaux. Ces types de cannabinoïdes sont très similaires aux cannabinoïdes des plantes. Comme eux, ils agissent sur les récepteurs CB1 et CB2 et activent le processus de contrôle des neurotransmissions, le processus cardiovasculaire, le processus du système immunitaire et la régulation de la douleur.

Actuellement, il existe deux principaux endocannabinoïdes : l’anandamide et le 2 — AG (2 — arachindonylglycérol). Ces deux molécules ont une structure presque similaire au THC et au CBD et ont à peu près les mêmes actions.

Plus généralement, l’anandamide agit comme un neurotransmetteur. Il améliore le sommeil, régule l’alimentation et augmente le niveau de motivation. D’ailleurs, ce cannabinoïde endogène est également appelé molécule du bonheur. Il participerait à la formation de neurones dans les zones du cerveau responsables de l’émotion, de l’apprentissage et de la mémoire.

Quant au 2 — arachindonylglycérol, il est similaire au CBD. Il améliorerait le système immunitaire et régulerait l’appétit.

Les cannabinoïdes synthétiques

Ces types de cannabinoïdes sont élaborés en laboratoire. Ils sont particulièrement utiles pour mener à bien les expériences visant à définir la relation entre la structure moléculaire et l’activité du cannabinoïde.

La plante de cannabis, principale source de cannabinoïdes

Le cannabis sativa, la principale source de cannabinoïdes

Le cannabis sativa ou chanvre cultivé contiendrait près de 500 cannabinoïdes, dont 100 sont des cannabinoïdes des plantes ou phytocannabinoïdes. Les cannabinoïdes sont présents sur les trichomes glanduleux couvrant les fleurs, les fruits et les feuilles en contact avec les fruits. C’est la plante qui contient le plus de ces molécules. C’est la raison pour laquelle la plupart des études se concentrent sur les composants de cette plante.

C’est une plante herbacée annuelle cultivée depuis des temps immémoriaux. Sa culture et la commercialisation de ses produits dérivés sont autorisées dans de nombreux pays à condition que le taux de THC ne dépasse pas 0,2 %. Riche en CBD, le chanvre cultivé aurait des vertus scientifiquement prouvées.

Quelles autres plantes produisent des cannabinoïdes ?

Outre le cannabis sativa ou chanvre cultivé, il existe également un certain nombre de plantes contenant des phytocannabinoïdes. Elles sont certes moins riches en cannabinoïdes des plantes, mais elles en contiennent. C’est particulièrement le cas du :

  • cacao ;
  • poivre noir ;
  • tournesol ;
  • truffe noire ;
  • échinacée.

Cacao et cannabinoïde

D’après une étude scientifique réalisée dans les années 1990, le cacao possède des composés chimiques qui agissent sur les mêmes récepteurs que le cannabis. Plus particulièrement, le cacao contient des N-acyléthanolamines ou NAE qui sont des acides gras de type cannabinoïdes. Les N-acyléthanolamines peuvent augmenter l’activité de l’anandamide, qui rappelons-le est la molécule du bonheur. Le cacao agit sur le cerveau de la même façon que le THC. Voilà pourquoi lorsque certaines personnes mangent du chocolat (le cacao est l’ingrédient principal du chocolat), ils se sentent détendus et heureux.

Cacao (ou chocolat) et cannabinoïdes

Poivre noir et cannabinoïdes

Le poivre est plus qu’une épice qui permet de relever le goût des plats. C’est aussi un ingrédient qui apporte de nombreux bienfaits santé grâce au bêta-caryophyllène (BCP) qu’il contient. Il s’agit d’un terpène que l’on trouve également dans le cannabis. Le bêta-caryophyllène agit comme agoniste sélectif du récepteur des cannabinoïdes de type 2 et possède des actions cardioprotectrices, hépatoprotectrices, gastroprotectrices, neuroprotectrices, néphroprotectrices, anti-inflammatoires et immunomodulatrices.

Tournesol et cannabinoïdes

Tournesol et cannabinoïdes sont également liés. En effet, la plante des cannabinoïdes des plantes ou phytocannabinoïdes de type cannabigérol (CBG) que l’on appelle amorfrutine. Ce dernier aurait un impact sur le métabolisme sain du glucose et des lipides.

Toutefois, ce n’est pas du tournesol que l’on cultive dans nos jardins dont on parle ici. La plante qui contient des phytocannabinoïdes est l’Helichrysum, composé de 600 variétés de tournesols. C’est une plante est originaire de l’Afrique du Sud.

Truffe noire et cannabinoïdes

Appelée également diamant noir, la truffe noire contient de l’anandamide. Comme on l’a dit, cette molécule favorise le bien-être mental.

Truffes noires et cannabinoïdes

Échinacée et cannabinoïdes

L’échinacée est utilisée depuis des milliers d’années pour ses effets thérapeutiques. Certaines espèces contiennent des composés cannabimimétiques que l’on appelle des N-alkylamides ou NAA. Comme les phytocannabinoïdes, ces composés cannabimimétiques se lient aux récepteurs CB2. Certaines études suggèrent que les NAA auraient des propriétés immunomodulatrices.

Rhododendrons et azalées

Ces plantes contiennent également des phytocannabinoïdes ainsi que des terpènes, des flavonoïdes et des tanins. Le rhododendron est particulièrement riche en cannabinoïdes. D’ailleurs, cette plante a longtemps été utilisée en phytothérapie pour soigner différents maux.


Nos derniers articles

Line picture