Traitement de la fibromyalgie

Line picture

La fibromyalgie est une maladie de plus en plus répandue. Est-ce vraiment une maladie? Des voies de traitement sont-elles envisageables?

Rappel : la fibromyalgie en 5 phrases

La fibromyalgie est une maladie qui associe douleurs musculaires et articulaires chroniques, diffuses et persistantes qui peuvent s’aggraver lorsque la personne fait des efforts ou lorsque le temps est humide ou froid. Le patient ressent une grande fatigue associée à un trouble du sommeil et à de l’anxiété. Touchant particulièrement les femmes entre 30 et 55 ans (8 à 9 cas sur 10, selon l’Assurance maladie), elle est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé en 1992.

Même si la fibromyalgie n’est pas une maladie grave, la douleur qu’elle provoque impacte considérablement le bien-être de la personne qui en souffre. Elle a alors parfois tendance à s’isoler socialement et à souffrir de dépression.

La fibromyalgie est-elle une maladie ?

Malgré la reconnaissance de l’OMS, la fibromyalgie continue à créer la polémique. Et pour cause, les scientifiques ne reconnaissent aucune cause physiologique aux symptômes de la maladie. De plus, les douleurs ne sont pas associées à des anomalies biologiques ou à des lésions visibles.

Plus encore, la fibromyalgie n’est ni héréditaire, ni congénitale, ni contagieuse. Elle n’engage pas le pronostic vital et ne touche pas les organes vitaux.

Pourtant, les douleurs sont bien réelles et elles sont invalidantes. Mais pour de nombreux médecins, la fibromyalgie reste l’expression d’un trouble psychosomatique.

Peut-on traiter ou apaiser les douleurs liées à la fibromyalgie ?

Il n’existe pas actuellement de traitements spécifiques à la fibromyalgie. La raison est que l’on ignore encore la cause de cette maladie. Toutefois, il a été démontré qu’un surpoids accentue les douleurs aux muscles et aux articulations.

Mais si l’on ne peut pas traiter la maladie, il est possible d’atténuer la douleur.

Les traitements non médicamenteux

Une approche multidisciplinaire non médicamenteuse est recommandée pour aider le patient à supporter la douleur liée à la fibromyalgie. Les experts recommandent particulièrement l’activité physique. N’entraînant aucun effet indésirable, le sport améliore également le bien-être physique et mental. De plus, une activité physique régulière améliore le sommeil.

Les activités relaxantes sont également recommandées pour traiter les symptômes de la fibromyalgie. On pense notamment au yoga, au taï-chi, à la méditation... Plus, elles aident à trouver le sommeil et à se détendre.

Enfin, l’acupuncture et les cures thermales sont des traitements à envisager pour soulager les symptômes de la fibromyalgie. Même si les effets sont minimes, ils existent bel et bien.

Attention, l’homéopathie, la kinésithérapie, la chiropraxie, l’hypnothérapie... ne sont pas conseillées pour traiter la fibromyalgie.

Les médicaments pour traiter la fibromyalgie

Les médicaments préconisés dans le traitement de la maladie atténuent uniquement les symptômes tels que la douleur, le manque de sommeil, la fatigue chronique ou encore l’anxiété.

Toutefois, l’EULAR ne recommande pas l’utilisation de médicaments, car ils sont jugés inefficaces pour soulager les douleurs liées à la maladie alors que les effets secondaires sont nombreux. Les antalgiques opiacés de niveau 3, les corticostéroïdes, l’hormone de croissance humaine et l’oxybate de sodium sont particulièrement montrés du doigt à cause de leur inefficacité. De plus, certains ne peuvent pas être utilisés sur le long terme, notamment la morphine.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antidépresseurs auraient montré leur efficacité dans le soulagement des douleurs. Mais les effets sont de court terme et ils n’ont aucune efficacité sur les douleurs aiguës et persistantes.

De même pour les anticonvulsivants, ils diminueraient légèrement les douleurs chroniques, mais ne sont pas efficaces lorsque le patient souffre de douleurs aiguës. Par ailleurs, leurs nombreux effets indésirables font qu’ils ne sont pas souvent utilisés pour traiter la fibromyalgie.

Les traitements alternatifs de la fibromyalgie

Des traitements alternatifs ont été mis en avant pour gérer la douleur liée à la fibromyalgie.

Reconnu pour ses vertus scientifiquement prouvées, le cannabidiol ou CBD est de plus en plus utilisé par les patients souffrant de fibromyalgie pour atténuer ses symptômes, plus particulièrement les douleurs chroniques.

En effet, de nombreuses études scientifiques, dont trois en particulier, ont mis en avant l’efficacité du CBD pour soulager les douleurs chroniques, l’anxiété, le stress et le manque de sommeil liés à la fibromyalgie.


Nos derniers articles

Line picture