Les patchs en pharmacie

Line picture

Les patchs sont très nombreux en pharmacie, avec des usages multiples. Repassons tout cela en revue

Introduits dans les années 90, les patchs ont aujourd’hui envahi le marché. En effet, de plus en plus de ces dispositifs trouvent leur place dans les rayons des pharmacies. Il faut dire qu’ils peuvent être utilisés pour de nombreuses fins. Dans le cadre d’un sevrage tabagique, en guise de moyen de contraception, pour améliorer le sommeil, pour soulager la douleur ou encore pour une peau plus belle. Faisons le point pour mieux connaître les patchs.

Qu’est-ce qu’un patch ?

Le patch est un dispositif imbibé de composants actifs médicaux ou non. Il est destiné à être collé sur la peau. Si le patch est "transdermique", la peau absorbe progressivement le contenu du patch pour le diffuser ensuite dans les vaisseaux sanguins. Les actifs dans les patchs suivent ainsi la voie transcutanée. Ce processus est également appelé TTS, de l’anglais Transdermal Therapeutic System.

On peut classer les patchs en 2 principales catégories :

  • les patchs médicaux ;
  • les patchs cosmétiques.

Comment fonctionne un patch ?

Tous les patchs sont placés sur la peau pour traiter le problème du patient. Mais selon que le dispositif soit médical ou cosmétique, il peut fonctionner différemment.

Le patch médical constitue le premier type de patch répandu sur le marché. Il contient des actifs thérapeutiques comme des anesthésiques, des antidouleurs, des antalgiques, des antidépresseurs, des anti-inflammatoires, etc. Ce sont des composantes médicales capables de traverser la voie transcutanée pour arriver dans le sang. Comme avec tout autre principe médical, les actifs dans les patchs sont répartis suivant une dose bien précise. Et ce, afin de maintenir leur concentration équilibrée dans l’organisme dans le cadre du traitement.

Les patchs de beauté sont apparus bien plus tard ; et il semble qu’ils connaissent aujourd’hui une réelle explosion. Ils contiennent des actifs purement cosmétiques qui ne pénètrent pas dans l’organisme entier. Ces types de patchs agissent effectivement uniquement au niveau de la peau et ciblent des zones ainsi que des besoins bien spécifiques.

En somme, les patchs médicaux agissent en diffusant leur contenu dans le sang via la peau tandis que les actifs dans les patchs cosmétiques n’agissent qu’au niveau de la peau.

Pourquoi utiliser un patch ?

Ce ne sont pas les bonnes raisons d’utiliser un patch qui manquent. Concernant les patchs médicaux, le principal avantage d’opter pour ces dispositifs réside dans le fait qu’ils évitent l’effet de premier passage hépatique. Ce dernier constitue l’étape où un médicament pris par voie orale va passer par l’estomac et le foie ; et donc être partiellement dégradé. Le taux d’actifs intacts va alors diminuer, mais cela variera d’un individu à l’autre. En outre, certains médicaments produisent des effets indésirables au niveau du système digestif. Avec les patchs, ce n’est pas le cas. Enfin, ces dispositifs demeurent également intéressants dans l’optique où il existe des patients qui supportent mal les gélules ou qui appréhendent les piqûres. Le patch est complètement indolore, discret et confortable.

Les patchs médicaux sont utilisés pour les principaux cas suivants.

  • Apaiser les douleurs musculaires.
  • En guise de moyen de contraception.
  • Soulager le mal du transport.
  • Améliorer le sommeil.
  • Réduire une inflammation.
  • Dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Quant à un patch cosmétique, il constitue une solution beauté qui offre des résultats rapides. Ce type de dispositif est devenu un allié au quotidien de nombreuses personnes qui n’oublient jamais de les ranger dans leur trousse de maquillage. En effet, le patch cosmétique permet de réaliser une retouche beauté express. Ce dispositif est ainsi utilisé pour :

  • réhydrater la peau ;
  • repulper les lèvres ;
  • réduire les cernes ;
  • se débarrasser des points noirs ;
  • éliminer l’excès de sébum ;
  • prévenir et/ou atténuer les rides.

Quels sont les types de patchs qu’il est possible de trouver en pharmacie ?

Un large éventail de patchs est disponible sur le marché. Il est possible de se procurer ces dispositifs avec ou sans ordonnance. En général, voici ceux que l’on retrouve le plus souvent dans les rayons des pharmacies.

Le patch douleur

Les patchs douleurs sont destinés aux personnes qui souffrent de douleurs musculaires et articulaires, comme :

  • le lumbago ;
  • l’arthrose ;
  • une entorse ;
  • des courbatures ;
  • etc.

Ces dispositifs antidouleurs sont le plus souvent auto chauffants et anti-inflammatoires. Une fois collé sur la peau, le patch agit après une quinzaine de minutes pour soulager la personne. Son action peut aller jusqu’à 8 heures d’affilée.

Le patch hormonal

Au même ordre que les préservatifs et les pilules combinées, le patch hormonal constitue un moyen de contraception. Selon les études, cette méthode est efficace à 99,7 %.

Le patch hormonal est littéralement imbibé d’hormones œstroprogestatives que la peau diffuse dans le sang. Un patch hormonal est à coller sur la peau lors du 1er jour des règles. Ensuite, il faut le remplacer toutes les semaines. Les prochaines règles vont arriver au cours de la 4e semaine.

Le patch odorant

Le patch odorant est composé d’actifs anti-odeur. En général, ils agissent au niveau de la peau sans pénétrer dans le sang. Ces types de patchs se collent sous les aisselles et sous les pieds pour aider le sujet à limiter les mauvaises odeurs liées à la transpiration.

À noter qu’il existe des patchs odorants dont le rôle principal est d’agir comme un parfum ou une eau de toilette. On les retrouve dans les enseignes cosmétiques.

Le patch nicotine

Ce type de patch est très plébiscité par les fumeurs qui souhaitent arrêter la cigarette. Cesser de fumer du jour au lendemain est un défi très dur, car la personne aura du mal à lutter contre le besoin nicotinique. Le patch nicotine apporte un substitut de cette molécule au sujet, et lui permet un sevrage tabagique tout en douceur. Autrement dit, le timbre transdermique apporte son besoin en nicotine à la personne sans les effets néfastes de l’inhalation de la cigarette au niveau de l’organisme (poumons, sang, cerveau).

Le patch minceur

Les personnes qui souhaitent obtenir un poids santé peuvent recourir aux patchs minceur pour moduler leur silhouette. Ces types de patchs contiennent des actifs aux vertus amincissantes, coupe-faim ou encore brûle-graisse qui pénètrent dans l’organisme à travers la peau. Ils peuvent se coller sur n’importe quelle partie du corps, mais certains patchs minceur doivent toutefois être placés sur des zones bien ciblées (ventre, jambes, bras, hanches) selon leur action.

Le patch sommeil

Afin d’aider ceux qui ont un mauvais sommeil à ne pas dépendre des somnifères lesquels peuvent avoir des effets délétères sur l’organisme, les chercheurs ont mis au point les patchs sommeil. Ces dispositifs contiennent des actifs bien reconnus pour améliorer l’endormissement : fleurs d’orangers, lavande, mélisse, etc. Ils sont à placer sur des zones d’acupunctures reliées au sommeil, comme : la tempe droite, le pied droit ou encore sur le côté droit du cou.


Nos derniers articles

Line picture